Vidéo
0

Hop tiguidi…

Publicités
En passant
0

H.O.P. c’est quoi ?

H.O.P. / Habitations pour Oiseaux de Passage, est une installation plastique temporaire à usage utopique, résultat d’ateliers de construction participative de petites habitations sur pilotis à destination des oiseaux du bassin parisien et migrateurs. Cette oeuvre collective a vocation à prendre place courant 2016 dans des espaces en devenir suite à la destruction récente d’immeuble d’habitations ainsi que dans les parcs et jardins de nos villes franciliennes.
Porté par des artistes plasticiens en partenariat avec trois centres sociaux de la Ville de Bagnolet (Anne Franck, Toffoletti et les Coutures) et le collège Gustave Courbet à Romainville ; ce projet comporte une dimension d’expression artistique prétexte à une sensibilisation à la biodiversité. Durant toute la durée des ateliers de fabrication des maisons, les jeunes découvrent quels sont les oiseaux présents dans le bassin parisien et leurs modes de vies grâce un expert ornithologique du CORIF (Centre Ornithologique d’Île de France).

L’initiative porté par le collectif Douze douze et coordonné par les Renard urbains s’inscrit dans une dynamique de transformation urbaine globale portée par la ville de Bagnolet et plus largement l’agglomération Est Ensemble avec un Projet de Rénovation Urbaine (PRU) du quartier des Malassis, et une réflexion publique sur l’élaboration des futurs espaces publics.
H.O.P., en investissant les délaissés urbains, rend propice selon nous, des temps de réflexions et d’expériences collectives extra-ordinaires venant questionner la façon de construire et vivre quotidiennement la ville dans son rapport à l’environnement naturel.

 

Impressionlogo_noir_petit

Logo Corif           mairie-bagnolet           logo_DRAC_IDF-186x300

logo

Galerie
0

H.O.P. en images avant action

 

Pré-visualisation de l’installation plastique qui a donné lieu à un petit montage vidéo.

Photo1

Photo2

Carte du territoire et plan des actions de H.O.P. pour 2015/2016

Photo3

 

Repérages des deux friches pressenties pour l’installation de l’oeuvre plastique, l’une dans le quartier des Coutures et l’autre aux Malassis :

IMG_3881

Friche Daumier dans le quartier des Coutures

IMG_3871

Friche Blanqui dans le quartier des Malassis